Catégories
Enfance et développement

DfE annonce de nouvelles orientations pour les premières années

Le Département de l’éducation a publié de nouvelles directives pour les établissements de la petite enfance, notamment en supprimant la nécessité pour les enfants de faire partie de «petits groupes cohérents» – communément appelés «bulles». Cela aura lieu à partir du 20 juillet.

Les crèches se concentreront sur leurs propres évaluations des risques et mettront en place des mesures pour minimiser les risques pour les enfants et le personnel, en les gardant aussi en sécurité que possible. Cela continue notamment de minimiser la proportion d'enfants et de personnel. Sont également incluses dans les directives des mises à jour sur les évaluations des risques, le blindage et le report très répandu des évaluations de base du EYFS.

Cette nouvelle orientation a été publiée le même jour que des plans détaillés ont été dévoilés pour que tous les enfants et les jeunes reprennent leurs études à temps plein à partir de septembre.

Le secrétaire à l'Éducation, Gavin Williamson, a déclaré:

«Je sais que ces trois derniers mois ont été parmi les plus difficiles auxquels les écoles ont été confrontées. Ce qu'ils ont accompli pour garantir la sécurité des jeunes et leur permettre de continuer à apprendre pendant cette période est remarquable, et j'en suis extrêmement reconnaissant.

«Rien ne peut remplacer le fait d'être en classe, donc depuis que les écoles, les collèges et les crèches sont fermées à la plupart des enfants, nous avons travaillé dur pour qu'ils puissent rouvrir le plus tôt possible. Nous avons déjà vu plus de 1,5 million d'enfants et de jeunes rentrer, mais nous devons nous assurer que tous les élèves peuvent retourner à l'école en septembre, leur donnant ainsi la possibilité de s'épanouir et de réaliser leur potentiel.

«Je veux rassurer les parents et les familles que nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous assurer que les écoles, les crèches, les collèges et autres prestataires sont aussi sûrs que possible pour les enfants et le personnel, et continueront de travailler en étroite collaboration avec les meilleurs experts scientifiques et médicaux du pays. pour s’assurer que c’est le cas. »

Jenny Harries, médecin hygiéniste en chef adjoint, a déclaré:

«Grâce au travail acharné de tout le monde, y compris nos enseignants et tout le personnel de l'école, le taux de transmission du COVID-19 a diminué dans nos communautés.

«L'éducation d'un enfant est essentielle à son développement sain – nous savons que manquer trop d'école peut avoir un impact négatif sur le bien-être mental et physique des enfants.

«Tout le monde veut que les enfants soient en sécurité et heureusement, comme nous en avons appris davantage sur COVID-19, les preuves ont montré que le risque de maladie grave chez les enfants est faible. Cependant, bien que le nombre de cas de COVID-19 ait diminué, il est toujours en circulation – il est donc important que nous veillions à ce que les écoles mettent en œuvre des précautions raisonnables pour réduire la transmission potentielle de COVID-19 et minimiser tout risque pour les enseignants et leurs élèves. »

Lisez l'intégralité des nouvelles directives du gouvernement ici et le communiqué de presse du gouvernement ici.

Vues du message: 43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *