Catégories
Enfance et développement

Surmonter l'épuisement des enseignants et redécouvrir votre passion pour l'éducation

Épisode 233– L'épuisement professionnel a été une priorité pour de nombreux éducateurs au cours de la dernière année. Dans cet épisode, Anisha Grossett, RECE, BASc partage avec nous son expérience en aidant les éducateurs à redécouvrir leur passion pour l'éducation de la petite enfance en classe et comment les collègues éducateurs peuvent faire de même. Anisha nous donne un aperçu de son nouveau livre Zoey a une allergie – une excellente ressource pour les jeunes enfants, les parents et les éducateurs qui vivent une allergie alimentaire grave.

En savoir plus sur Anisha, ses services et son livre sur le site Web d'Anisha

Transcription de l'épisode

Nous sommes les voix des familles dont nous nous occupons et des enfants dont nous nous occupons. Ainsi, le leadership est si important parce que nous, en tant que voix, vous portez tellement de poids et tellement de connaissances et d’informations sur ce à quoi vous avez affaire lorsque vous travaillez avec les familles en tête-à-tête.

Ron SPREEUWENBERG:

Anisha, bienvenue sur le podcast préscolaire!

ANGELLA:

Salut, merci beaucoup de m'avoir invité!

SPREEUWENBERG:

C’est totalement notre plaisir. Nous sommes ravis de vous présenter à tous Anisha Angela (Grossett). Elle est éducatrice de la petite enfance, coach et auteure de livres pour enfants. Et je suis vraiment intéressé d'en savoir plus sur vous, votre parcours, votre nouveau livre qui vient de sortir de la presse et le travail que vous faites avec les programmes d'éducation de la petite enfance sur le leadership et le coaching, des choses qui nous passionnent vraiment sur le podcast préscolaire.

Alors, Anisha, super de vous avoir dans la série. Commençons par en apprendre un peu plus sur vous. Je crois savoir que vous avez de nombreuses années d'expérience en tant qu'éducatrice de la petite enfance ici en Ontario, au Canada. Et vous avez depuis commencé quelque chose de plus entrepreneurial et vous avez également écrit un livre, ce qui est vraiment cool. Parlez-nous de votre voyage.

ANGELLA:

D'accord génial. Alors oui, je suis éducatrice de la petite enfance depuis de nombreuses années. J'ai commencé dans la salle de classe – j'ai adoré, je l'aime encore jusqu'à ce jour – puis je suis passé à des postes de direction, à un poste de haute direction supervisant 45 garderies dans la région de l'Ontario.

Et puis j'ai décidé de passer à quelque chose de plus pour moi-même dans le style de vie entrepreneurial. J'ai donc commencé le processus d'écriture de mon premier livre, puis de démarrage de ma toute première entreprise, qui se trouve dans chaque Anisha Angella Books and Consulting, où je coache et consulte de nombreux professionnels différents dans le domaine de l'éducation de la petite enfance. Je coache des leaders et des propriétaires et j'aide simplement les gens à se sentir responsabilisés par rapport à leurs rôles dans le domaine de l'éducation de la petite enfance.

SPREEUWENBERG:

Des éducateurs de la petite enfance sympas et autonomes, c'est sans aucun doute notre objectif. Et vous avez aussi un livre qui, je crois, vient de sortir le 8 décembree (2020) appelé Zoey a une allergie. Parlez-nous un peu plus de votre motivation et de votre inspiration pour écrire un livre et aussi sur ce sujet particulier.

ANGELLA:

Oui, Zoey a une allergie, mon cerveau bébé, je l'appelle. Donc, en gros, un peu sur Zoey a une allergie: Il s’agit donc d’une fillette de cinq ans qui découvre qu’elle a une grave allergie aux arachides. Et cela vous emmène simplement à travers l'histoire de sa réalisation (et) de la découverte de ses allergies et de tout le processus de compréhension, de renforcement de la confiance et également d'enseigner à ceux qui lisent le livre pourquoi il est important de protéger les autres.

Les raisons derrière cela ont en fait commencé avec ma propre expérience parce que je suis anaphylactique. D'après mon expérience, je dirais que Zoey est une sorte de petite version de moi. Donc, fondamentalement, mon expérience de la gestion des allergies et de la croissance, puis du travail avec les enfants dans ma carrière d'éducatrice de la petite enfance et du fait de ne pas voir suffisamment de documentation et de ressources pour non seulement les enfants mais aussi les familles pour comprendre le processus de compréhension des allergies alimentaires. Donc, c’est essentiellement la raison pour laquelle j’ai écrit le livre.

SPREEUWENBERG:

Cool, intéressant. Il n'y a pas si longtemps, j'ai eu une conversation avec quelqu'un au sujet des allergies. Et je sais que certaines personnes de notre équipe ont des allergies. Et nous avons donc recommandé de ne pas apporter certaines choses au bureau, comme tout ce qui contient des arachides, comme le beurre de cacahuète. Et alors quelqu'un m'a dit: «Eh bien, ces gens pourraient simplement essayer d'éviter le beurre d'arachide.» Et je me dis: «Eh bien, ce n’est pas vraiment sympa! Vous pouvez sûrement vous débarrasser de votre sandwich au beurre d’arachide pour que personne ne…? »

ANGELLA:

C’est un énorme sacrifice!

SPREEUWENBERG:

C’est un énorme sacrifice, non?

ANGELLA:

Ouais, et c’était l’une des principales raisons de l’histoire aussi, c’est simplement pour faire comprendre aux gens que A, ce n’est pas un choix d’avoir une allergie alimentaire. Mais il y a tout un processus qui se produit avec des gens comme moi lorsqu'ils découvrent qu'ils ont une allergie alimentaire. Vous luttez avec confiance pour vous défendre; vous avez du mal à être inclus dans les repas et des choses comme ça aussi. Donc, c'était en quelque sorte la base de mon livre aussi.

Mais je comprends parfaitement ce processus, en particulier dans le monde de la garde d'enfants où les centres sont généralement sans arachides et sans noix. Et nous devons encore mener une petite bataille parfois avec les familles pour leur faire comprendre pourquoi c'est important.

SPREEUWENBERG:

Oui, ce sont des points intéressants que vous soulevez, du point de vue de quelqu'un avec une allergie que vous n'auriez pas en tant que personne sans allergie, juste cette profondeur de la façon dont cela pourrait vous affecter, en termes peut-être de votre niveau de confiance et dans ce genre de choses ou l'inclusion dans certaines choses et autres.

Et vous avez lancé cette entreprise, vous avez fait quelque chose d’entrepreneur avec Anisha Angella Books and Consulting. Dites-nous un peu plus pourquoi vous avez décidé de vous lancer dans le conseil et d'emprunter cette voie entrepreneuriale.

ANGELLA:

Une si bonne question. Donc, il y a beaucoup de raisons. Mais je dirais que mes principales raisons sont que je voulais me construire une carrière motivée par ma passion. Ainsi, étant dans des rôles de leadership et travaillant avec le personnel, j'ai réalisé que j'avais une véritable passion pour la formation. J'ai une véritable passion pour le réseautage et la connexion et le soutien des éducateurs et des leaders dans le domaine.

Alors, je me suis dit: «J'adorerais avoir une carrière où je pourrais le faire tous les jours.» Donc, c’est en quelque sorte la base de cela. Et en travaillant aussi dans la gestion, j'ai pu en quelque sorte jeter un œil à certains des besoins de soutien qui sont nécessaires sur le terrain pour les éducateurs et les leaders, car nous sommes occupés tous les jours et nous n'avons pas le temps de prendre soin de nos besoins et de ce dont nous avons besoin.

C’est donc là que j’interviens en tant que coach, pour vous aligner sur le soutien et la responsabilisation afin d’être le meilleur que vous puissiez être. Donc, une sorte de toutes ces choses mélangées en une seule et en créant la carrière de rêve pour moi aussi.

SPREEUWENBERG:

Cool. Et quelles sont les choses pour lesquelles vos clients ou clients ont le plus besoin d'aide en ce moment?

ANGELLA:

Oh, je dirais que les choses principales sont simplement de s'aligner avec, de se réaligner avec, leur passion pour le domaine. Et c'est quelque chose que je peux certainement comprendre à 100% parce que dans le domaine de la petite enfance, nous donnons et nous donnons et nous prenons soin des enfants et des familles que nous avons.

Parfois, les choses deviennent vraiment difficiles dans la salle de classe et dans les bureaux et des trucs comme ça aussi, où nous perdons un peu de vue pourquoi nous avons commencé sur le terrain. Et je dirais que c’est l’une des principales choses qui me viennent des clients, c’est de les aider à se réaligner avec leur pourquoi et leur passion pour le domaine.

J'ai beaucoup de clients qui souffrent d'épuisement professionnel et d'appuyer à nouveau sur le bouton de réinitialisation dans leur carrière pour retrouver ce dynamisme et cette passion. Et beaucoup de choses ont à voir avec le COVID-19, aussi, simplement en nous assurant que nous restons sur la bonne voie pour ce qu'est la vision pour notre secteur de la petite enfance et c'est de prendre soin des familles et des enfants. Donc, j'aide tout le monde à se remettre sur les rails avec cette catastrophe que nous appelons COVID également.

SPREEUWENBERG:

Oui, c'est certainement quelque chose dont nous avons beaucoup parlé sur le podcast et même chez HiMama, juste en termes d'épuisement professionnel et d'être dépassé. Et pour un éducateur de la petite enfance, je ne peux même pas imaginer qu'ils sont vraiment en première ligne pour soutenir les enfants et les familles et sont exposés au COVID-19 tout en faisant face à tous les défis d'être un éducateur de la petite enfance – ce qui est très difficile dans le meilleur des cas – et aussi avec toutes les ramifications personnelles du COVID-19.

Et pour vous dire, tous les éducateurs de la petite enfance songent à servir, à soutenir et à aider les autres. Et donc leur rappeler de penser à eux-mêmes et de se donner le temps de se concentrer sur leur propre santé et leur bien-être doit être une chose énorme, énorme en ce moment.

ANGELLA:

Oui, une chose énorme. Et la première chose que je leur dis toujours est: "Vous ne pouvez rien donner si votre tasse est vide." Ainsi, nous entendons toujours: "Voir des choses à moitié pleines ou à moitié vides." Si votre tasse est vide, vous ne pouvez plus donner. Donc, vous devez arriver à un point où votre objectif est de faire le plein de tout ce dont vous avez besoin. Et c’est votre objectif, car vous pourrez alors redonner et vous sentir mieux.

SPREEUWENBERG:

Ouais, c’est une bonne façon d’y penser. Et vous avez parlé de ramener les gens à leur passion, leur pourquoi. Comment tu fais ça? Comment se déroule cette conversation? Comment amener quelqu'un à se rappeler pourquoi il est si passionné par ce qu'il fait face à tous les défis auxquels il est actuellement confronté?

ANGELLA:

Excellente question. Donc, l'une des principales choses sur lesquelles nous nous concentrons est de savoir pourquoi ils ont commencé sur le terrain. Donc, pour les amener à repenser à leur premier poste, ils ont travaillé dans la petite enfance et pourquoi ils ont même suivi un programme pour la petite enfance pour commencer. Et en commençant par cette partie de base de leur voyage, puis en travaillant à partir de là.

Et puis à partir de là, nous allons en quelque sorte pour, "Quels sont quatre objectifs, pour les principaux objectifs que vous avez pour vous-même qui vous donneraient le sentiment d'être plus autonomes en ce moment?" Nous faisons en quelque sorte un voyage du début où ils ont commencé à là où ils sont maintenant et relions les points pour être en mesure de créer des objectifs bien définis sur lesquels travailler.

SPREEUWENBERG:

Cool. Et l'un des thèmes que je vois dans beaucoup de conversations en ce moment au milieu de l'écrasement, de l'épuisement professionnel, du stress et de l'anxiété est d'écrire les choses et l'impact que cela a. Parce qu'il se passe tellement de choses dans nos têtes en ce moment. Et pas seulement cela, nous n'avons pas de gens avec qui aller s'asseoir et boire un verre et en parler. Donc, nous sommes juste assis, nous sommes tous chez nous dans nos propres pensées. Est-ce quelque chose que vous faites aussi dans le cadre de votre travail avec les gens?

ANGELLA:

Oui, à 100%. J'ai toujours la notion dans mon coaching, je n'ai même pas vraiment l'impression d'avoir affaire à un coach. Il se sent littéralement comme un ami qui veut vous voir bien faire. Donc, quand ils viennent me voir et que nous faisons nos sessions, c'est juste un espace sûr pour pouvoir avoir ces conversations, un espace vulnérable et aussi un espace où vous pouvez vous évader et aussi, comme vous l'avez mentionné, noter ces objectifs et avoir quelqu'un là-bas pour vous tenir responsable de ces objectifs, car nous savons à quel point la responsabilité joue un rôle important dans la réalisation de ce que nous voulons réaliser.

Donc, tout cela rassemblé est essentiellement ce que vous trouverez dans une session avec moi. Et les commentaires que j'ai reçus sont juste, comme je l'ai mentionné, simplement avoir une conversation avec quelqu'un. C’est super décontracté et simplement avoir quelqu'un pour vous soutenir.

SPREEUWENBERG:

Ouais, totalement. Et vous avez donc fait un saut dans l'esprit d'entreprise. Quelles sont certaines des leçons ou des choses qui, selon vous, peuvent être appliquées de l'entrepreneuriat à vos expériences dans le domaine de l'éducation de la petite enfance?

ANGELLA:

Je dirais que ce n’est pas pour tout le monde; ce n'est certainement pas pour tout le monde. Et je dis que parce que vous êtes seul dans le sens où vous êtes votre propre motivation, vous êtes votre pire ennemi ou vous êtes tout à vous.

Alors, préparez-vous et comprenez que c’est les principaux domaines qui se produiront lorsque vous vous lancerez dans ce nouveau domaine d’entrepreneur dans la petite enfance, que votre passion vous motivera également. Donc, votre passion va vous guider tout au long de vos nouvelles étapes de carrière dans ce style de vie entrepreneurial et des trucs comme ça aussi. Et rester fidèle à ce qui vous passionne également.

SPREEUWENBERG:

Et pensez-vous qu'il y a des choses que vous pouvez prendre en tant qu'entrepreneur qui démarre votre propre entreprise ou votre propre entreprise ou votre propre garderie et l'appliquer à un programme de garde d'enfants? Disons que vous êtes directeur ou enseignant dans un programme de garde d’enfants. Et vous n’êtes pas nécessairement le propriétaire ou l’entrepreneur dans ce sens. Mais peut-être y a-t-il des traits ou des capacités entrepreneuriales que vous pouvez perfectionner et qui pourraient vous aider dans votre rôle? Pensez-vous qu'il y ait une traduction ici?

ANGELLA:

Oui bien sûr. Je pense que dans chaque rôle, que vous soyez en classe, au bureau, que vous dirigiez une équipe, ce n’est que du leadership. Être un leader, même dans mon propre rôle, même si je n'ai peut-être pas de manager et des trucs comme ça, aussi, être un leader dans tout ce que vous faites et donner l'exemple est un énorme qui est en fait interconnecté avec tous les rôles Je peux dire en fait que j'ai joué dans ma vie comme étant simplement un leader dans ce que vous faites et que le simple fait d'établir une norme est énorme, je dirais.

SPREEUWENBERG:

Ouais. Et c'est quelque chose avec lequel je pense que beaucoup de gens ont du mal, c'est comment équilibrer le temps passé à penser à être un leader plus fort et à travailler sur cette capacité, par rapport au pragmatique et pratique qui est toujours juste devant vous, le tourbillon de tous les jours. ? Comment pensez-vous équilibrer cela?

ANGELLA:

C’est une très bonne question. Il s'agit simplement de trouver des tactiques qui fonctionnent pour vous. Donc, rester ancré dans vos objectifs, quelle que soit la position dans laquelle vous vous trouvez, que vous vous fixiez des objectifs en fonction de ce que vous voulez accomplir dans les prochains temps ou quel que soit le cas, il s'agit simplement de s'en tenir à cela. .

SPREEUWENBERG:

Ouais. Et je suis personnellement très passionné par le leadership et le leadership dans l’éducation de la petite enfance, en particulier. Mais j'aimerais savoir pourquoi vous pensez que le leadership est si important pour l'éducation de la petite enfance.

ANGELLA:

Une si bonne question. C’est principalement parce que nous sommes les voix des familles dont nous nous occupons et des enfants dont nous nous occupons. Le leadership est donc si important parce que, en tant que voix, vous portez tant de poids et tant de connaissances et d’informations sur ce à quoi vous avez affaire lorsque vous travaillez avec les familles en tête-à-tête.

Donc, juste la voix, vous êtes la voix pour eux. C’est pourquoi il est si important d’avoir ces connaissances lorsque vous vous lancez dans ce que vous entreprenez, c’est simplement de savoir que vous êtes la voix ou que vos collègues sont la voix des familles et des enfants également.

SPREEUWENBERG:

Ouais, génial. Et si vous souhaitez étendre vos capacités en tant que leader pour inclure également le coaching et le coaching de votre équipe? Des conseils de ce point de vue?

ANGELLA:

Oui bien sûr. J'ai beaucoup de conseils parce que c'était essentiellement mon objectif lorsque je jouais un rôle de leadership, ce n'est pas tant gérer une équipe que coacher mon équipe. Et certaines des stratégies, comme je l'ai mentionné: la vulnérabilité est énorme; avoir un espace, un espace ouvert pour que les gens sachent que vous êtes humain.

Donc, même si vous êtes en tête du peloton, vous êtes également humain et vous faites également des erreurs. Et le simple fait d'avoir ce dialogue ouvert avec votre personnel est énorme, surtout lorsque vous arrivez à des situations où vous devez également faire face à un conflit spécifique ou à quelque chose du genre.

Je dirais que c’est une énorme vulnérabilité. Et j'utilise toujours le terme «leadership sans ego» où vous ne dirigez pas avec un ego, vous dirigez parce que vous voulez amener tout le monde au même objectif commun. Donc, je dirais que ce sont les meilleurs, c'est sûr.

SPREEUWENBERG:

Ouais, si important. Et si vous pensez à certains des dirigeants les plus forts, que ce soit à l'échelle mondiale, historique ou même dans votre propre vie personnelle, je pense souvent que le simple fait de voir ces personnes comme des êtres humains était – et est – un aspect clé de la raison pour laquelle ils '' re de si grands leaders.

ANGELLA:

Pour sûr.

SPREEUWENBERG:

Anisha, c’est merveilleux d’en entendre plus de vous. Avant de conclure, beaucoup de gens se débattent. C’est encore une période difficile car, dans de nombreux endroits, une deuxième vague de coronavirus nous frappe et nous nous dirigeons vers les mois les plus froids dans certaines régions du monde. Que conseillez-vous aux éducateurs de la petite enfance qui sont en première ligne face à ce problème?

ANGELLA:

Je dirais que nous avons été construits pour cela; nous avons été construits pour les défis. N'importe qui sur le terrain, ils savent qu'il y a tellement de hauts et de bas avec lesquels nous faisons face quotidiennement. Mais rappelez-leur simplement que nous sommes faits pour cela même si nous n’avons pas reçu de manuel. Personne n'a vraiment eu de manuel sur la façon de traiter le COVID. Nous n'avons pas reçu le manuel, mais nous sommes construits à 100% pour cela et nous sommes faits pour durer. Donc, nous allons y arriver, à 110%.

SPREEUWENBERG:

J'aime ce message. Certainement… Je regardais une session l'autre jour et l'un des points principaux était que la résilience est quelque chose que vous devez développer avec le temps. Et il ne fait aucun doute que les éducateurs de la petite enfance renforcent leur résilience chaque jour, en travaillant avec de petits enfants dans la salle de classe. Donc, j'aime qu'ils soient très bien positionnés pour être résilients et sont construits pour cela, j'adore.

Avant de conclure, si nos auditeurs souhaitent vous contacter ou en savoir plus sur votre travail de conseil ou sur les livres que vous avez écrits, où peuvent-ils aller pour obtenir plus d'informations?

ANGELLA:

Donc, mon site Web, c'est sûr. Donc, que www.AnishaAngellaBooks.ca. Ou je suis partout dans les médias sociaux, donc Instagram, Facebook, et puis mon pseudo est juste @ AnishaAngella.co.

SPREEUWENBERG:

Merveilleux, merveilleux. Anisha, merci beaucoup de vous joindre à nous sur le podcast préscolaire!

ANGELLA:

Merci beaucoup de m'avoir invité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *